Le lexique des bonsaïs artificiels

Connaissez-vous votre arbre miniature artificiel ? Savez-vous, que derrière ce mini arbre se niche un véritable vocabulaire spécifique qui traduit le type d’arbre que vous possédez. Les bonsaïs sont, comme beaucoup d’autres espèces, classés selon leur forme, hauteur, le nombre de troncs et également la quantité. Sans doute n’avez-vous jamais entendu parler de bonsaïs Moyogi ou Kotate Mohi qui sont pourtant très répandus du fait de leur forme et de leur taille.

La lecture et le décryptage des formes

Vous aurez sans doute remarqué que différents ports étaient régulièrement représentés, sans pour autant savoir que la forme donnée était souhaitée par son concepteur. Nous n’abordons ici que les formes les plus courantes rencontrées et vendues sur Artiplantes.

La forme droite et verticale dite Chokkan s’amincit de la racine de l’arbre jusqu’à la cime comme le bonsaï aralia artificiel.

La forme légèrement penchée appelée Tachiki ou Moyogi s’amincit comme le Chokkan mais présente des troncs tortueux en « S » comme sur le bonsaï à cinq têtes.

La forme penchée représente un mini arbre qui semble avoir été incliné par le souffle du vent. On l’appelle le Shakan comme le bonsaï artificiel théier.

La classification simplifiée des bonsaïs

Nous n’entrerons pas dans toutes les classes car la liste serait trop longue, les premières classifications représentent la plupart des bonsaïs courants.

En fonction de la hauteur de l'arbre, on le nommera

  • Shito jusqu'à 7,5 cm
  • Mame : de 7,5 cm à 15 cm
  • Kotate Mohi : de 15 cm à 30 cm comme le bonsaï podocarpus des bouddhistes
  • Chiu Bonsaï : de 30 cm à 60 cm comme le petit ficus bonsaï
  • Dai Bonsaï pour les plus de 60 cm comme le bonsaï saule artificiel

En fonction du nombre d'arbres dans une coupe on le nommera

  • Soju : 2 arbres
  • Sambon Yose : 3 arbres
  • Gohon Yose : 5 arbres

En fonction du nombre de troncs sur le même port on le nommera

  • Tankan : 1 tronc sur la même souche comme le petit arbre bonsaï chinois
  • Sokan : 2 troncs unis comme sur le mini arbre aralia bonsaï
  • Sankan : 3 troncs

Les règles et symboliques

La taille et la forme données aux petits arbres ne sont pas choisies au hasard car elles dépendent de la nature du bois et de l’espèce rencontrée dans la nature. Attention toutefois de ne pas faire la confusion en disant que le bonsaï est une représentation miniature de la nature. On traduit la force de celle-ci à travers ces sculptures. Il est bien entendu difficile d’obtenir le résultat escompté, c’est pourquoi l’espèce artificielle qui est une parfaite imitation est une solution toute trouvée. Les bonsaïs artificiels proposés par Artiplantes respectent ces règles qui régissent la sculpture de chacun d’eux.

Le nebari représente les racines apparentes du mini arbre qui traduit toute la force et le lien avec la terre. Les racines bien visibles doivent être proportionnées par rapport au tronc.

Le style du tronc qui traduit la ligne et l’expression de l’arbre. On y retrouve la conicité avec un affinement du cône à mesure de la montée vers la cime de l’arbre. On y trouve également ce qui traduit le mouvement avec des troncs penchés. On remarquera que ces mouvements sont très marqués pour donner toute l’expression au petit arbre. Pour ce faire le tronc est épais à la base et fin en haut.

La silhouette donnée par le branchage et les feuilles apporte également des caractéristiques de beauté indéniables. Les branches sont disposées ainsi :

  • Une première branche, très importante, donne l’assise générale de l’arbre, elle est solide et est disposée dans l’angle formé par le tronc.
  • La deuxième branche est disposée à l’opposé de la deuxième branche pour équilibrer l’ensemble.
  • La troisième branche est disposée pour donner de la profondeur générale et du volume.

Publié le 05/02/2018